22 juillet 2013

The Cuckoo's Calling - Robert Galbraith

« A lie would have no sense unless the truth were felt as dangerous. »

Titre français : L'appel du coucou
Auteur : Robert Galbraith (pseudonyme de J.K. Rowling)
Editeur : Little, Brown Book Groupe
Nombre de pages : 464 pages
19,80€

sumé :
Quand un top-model tourmenté tombe du haut d'un balcon enneigé à Mayfair, il est déclaré que c'est un suicide. Cependant, son frère a des doutes et contacte le détective privé Cormoran Strike pour qu'il enquête dessus. Un vétéran de la guerre, blessé moralement et physiquement, dont la vie est un désastre. Cette enquête lui offre un sauvetage financier mais le prix qu'il va payer est personnel : plus il entre dans l'univers complexe de la jeune modèle, plus les choses deviennent sombre - plus il court un grave danger...

Mon avis :
Ancien militaire, Cormoran Strike a monté une boîte de détective privé. Un jour, un homme vient lui demander d'enquêter sur la mort de sa soeur, le célèbre modèle Lula Landry. Commence pour le détective une descente dans le monde pas si rose de la top-model.
Tout d'abord, je l'avoue je l'ai acheté en version ebook parce que l'auteur véritable est J.K. Rowling et que cette auteure est toute mon adolescence. Je l'ai aussi pris parce que j'aime bien les policiers, à la fin, je me fait toujours avoir concernant le nom du meurtrier et cette fois encore, ça n'a pas loupé !
Une des premières choses qui m'a marqué, ce sont les descriptions. Au fil du livre, j'avais envie de prendre un Eurostar pour aller me promener dans les rues de Londres aux côtés de Cormoran et Robin. Londres est une magnifique ville et Joanne lui rend bien hommage.
La seconde est que j'adore les personnages. Cormoran et Robin sont tellement complémentaire. L'homme brisé face à la femme à qui tout sourit. Je trouve Robin rafraîchissante même si j'ai du mal à cerner Cormoran. J'aimerais bien que dans les tomes suivants, on en apprennent plus sur sa supergroupie de mère.
L'intrigue est pas « révolutionnaire » mais elle est bien menée. Certains passages peuvent paraître longs mais dès le milieu du livre, j'ai été emporté dans l'enquête et je voulais absolument savoir le fin mot de l'histoire. Quand on l'a, on se rend compte que comme toujours l'auteure insère des indices sur le dénouement tout au long du livre, à nous de les comprendre et de les suivre.
Concernant le pseudo utilisé par J.K. Rowling, il est tellement fantastique. Certains fans ont fait des recherches sur la racine du nom Robert Galbraith, ils ont découvert que ça signifiait « Illustre inconnu britannique » en gaélique ancien allemand. Connaissant la passion de J.K. Rowling de jouer avec les mots, elle n'a pas du choisir ce nom au hasard.

Un bon policier qui n'étonnera pas les fans du genre mais qui permet de passer un bon moment (en plus, il sort en VF en octobre). Je lirais les tomes suivants avec plaisir !
PS : Appeler son livre « L'appel du coucou » et nommer son personnage principal Cormoran, c'est tellement rowlingien !

11 commentaires:

  1. J'aime beaucoup la signification de son nom ! Et je n'avais pas fait le rapprochement entre Cormoran et coucou !! Du coup, j'ai repensé à son nom de famille, Cormoran Strike s’appellerait Le "cormoran attaque"/"attaque du cormoran" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais pas tilté non plus avant de le voir sur La Gazette du Sorcier.
      L'appel du coucou qui déclenche l'attaque du Cormoran, c'est du rowling tout craché ! J'adore cette femme xD

      Supprimer
  2. je viens de le terminer et c'est effectivement pour l'amateur de polar que je suis, un très bon cru, ça se lit très énergiquement à partir de la 50 ème page on accélère le rythme
    j'aurai du plaisir à retrouver les personnages dans un autre opus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La fin est saisissant, je suis d'accord et elle donne envie de lire la suite.
      Merci d'être passé :)

      Supprimer
  3. Énorme ! J'avais fait le rapprochement entre le cormoran et le coucou mais j'ignorai pour l'onomastique. Époustouflante cette Rowling (comme si on ne le savait pas déjà). J'ai beaucoup aimé cette oeuvre également ! J'attends la suite avec impatience. En revanche la traduction n'est pas terrible : j'ai trouvé quelques coquilles. Mais comme tu l'as lu en anglais ça n'a pas dû te faire le même effet.

    Bonne continuation & bonnes lectures
    Jul

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus, j'avais pas tilté l'onomastique mais quand je l'ai vu, ça m'a bien fait rire ! Ah avantage des vo, pas de coquilles possible. Je le lirais peut-être en vf, un jour si j'ai le temps XD

      Merci de ta visite :D

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  5. Je l'ai terminé hier soir, et je reste fan de cet auteure ! Les personnages, Londres, les descriptions, j'ai adoré. Alors, oui, c'est classique, pour un polar, et pourquoi pas ?

    En tous cas, je lirai les autres romans de J K Rowling, et les aventures de Cormoran.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La même, j'adore sa façon de décrire l'environnement des personnages (et puis Londres quoi !)
      Merci de ta visite :D

      Supprimer
  6. J'avais détesté "une place à prendre", mais celui là j'ai trouvé que c'était une réussite :)

    RépondreSupprimer
  7. Un vrai bon livre, même si comme tu le dis, c'est "Un bon policier qui n'étonnera pas les fans du genre". J'ai hâte que d'autre volet sorte =D

    RépondreSupprimer