16 novembre 2013

Undone - Cat Clarke

« You know what I wish ? I wish more than anything that I wasn't gay. It's not as easy as I made it look you. There are things I've never told Everything's so much easier for your straight people. The wolrd is set up to work in your favor and you don't even appreciate it. »

Titre français : Revanche
Auteur : Cat Clarke
Editions : Quercus
Nombre de pages : ebook
1,11€

sumé :
Jem Halliday is in love with her gay best friend. Not exactly ideal, but she's learning to live with.
Then the unspeakable happens. Kai is outed online... and killed himself.
Jem knows nothing she can say or do will bring him back. But she wants to know who was responsible. And she wants to take them down.

Mon avis :
Jem, 16 ans, vient d'apprendre une nouvelle qui va bouleverser sa vie : son meilleur ami, Kai, s'est suicidé après qu'une vidéo de lui avec un autre garçon ait fait le tour du lycée. Désespérée, Jem n'a plus qu'une idée en tête : découvrir les coupables et se venger.
Nouveau livre en vo (et premier pour mon nouveau challenge), j'en ai beaucoup entendu parler sur la blogosphère ces derniers temps (vu qu'il vient de sortir en vf chez Robert Laffont) et je me suis laissée tentée. Pour le meilleur.
Pour commencer, le sujet me touche surtout le côté « brimades scolaires ». Bien qu'on n'en parle vraiment qu'au début du roman, ça m'a touché en plein cœur et je dois avouer que j'ai eu les larmes aux yeux lorsqu'on lui annonce la nouvelle. A 16 ans, on devrait être heureux, pas chercher le meilleur moyen de mettre fin à sa vie... Inspirée de la tragique histoire de Tyler Clementi en 2010 (étudiant de la Rutgers University dans le New Jersey, il s'est jeté du George Washington Bridge après que son colocataire ait diffusé une vidéo du même genre sur internet), Cat Clarke a su trouver les mots juste pour traiter d'un sujet difficile et beaucoup trop d'actualité : le suicide des jeunes brimés par leurs camarades. Je crois que ça me touche parce que je sais ce qu'on pu ressentir ces gamins avant de passer à l'acte, je sais à quel point il faut tomber bas pour en arriver à une telle extrémité...
Passé les premiers chapitres, on commence à suivre Jem dans sa « nouvelle » vie, nouvelle vie qui n'a qu'un objectif : la vengeance. Je dois avouer que certaines de ses réactions et de ses faits et gestes m'ont déplu. Elle est en colère mais certaine fois, elle ne réfléchie pas au risque de blesser les autres, souvent innocents. J'ai compris sa douleur mais je n'ai pas été d'accord avec sa vengeance, c'est inutile, ça ne ramènera pas les morts. Pourtant, à m'écouter, on pourrait croire que j'ai détesté le livre alors que non, je l'ai adoré. Mais j'ai détesté son personnage principal qui est légèrement exaspérante.
J'ai aimé son enquête, j'ai aimé découvrir au fur et à mesure les indices sur l'auteur de cette trahison mais aussi voir comment elle mettait en place sa vengeance. Bien que le début soit un peu long et laborieux, j'ai été happée par les 10 derniers chapitres (je l'ai lu en ebook, je ne sais pas combien ça fait de pages exactement en version papier) qui partent sur des chapeaux de roues. Les éléments commencent à se lier les uns aux autres et la vérité se dévoile peu à peu. J'ai eu un mal fou à lâcher le livre, je voulais savoir comment tout cela allait déboucher et... je n'ai sacrément pas été déçu. La fin est magistrale et les dernières phrases m'ont scotché tout comme la découverte de la vérité. Une vraie claque.
J'ai aussi adoré les lettres de Kai, une pour chaque mois. J'ai aimé qu'il ait pensé à elle avant ça, qu'il montre que le suicide n'est pas seulement un acte égoïste (comme certains semblent le croire) mais aussi un acte difficile et douloureux pour ceux qui l'accomplissent. On suit son cheminement à lui, ses peurs, ses doutes et ses espoirs pour sa meilleure amie. Ses lettres m'ont souvent fait frissonner, elles ne s'apitoient pas mais elles offrent une vraie réflexion sur les raisons du suicide. Je crois que la dernière est la plus poignante, parce qu'elle montre le décalage, le ravin entre les deux amis, entre celle qui veut la vengeance et lui qui veut seulement que ça s'arrête.

Un roman fort sur un sujet sensible qui ne peux pas vraiment laisser indifférent. C'est beau et tragique et on aimerait que ça ne reste qu'une histoire, et que ça arrête de devenir une réalité...





Le Refuge est une association qui aide et prend en charge les jeunes jetés dehors par leurs parents à cause de leur homosexualité. Ils n'ont que 60 places pour 500 demandes par an, alors n'hésitez pas à leur faire un don.

4 commentaires:

  1. J'ai vraiment hâte de commencer ce roman dont je ne vois que du bien ! Mais j'ai peur d'être trop bouleversée donc je le garde pour les vacances :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr qu'il peut pousser à des comportements étranges comme pleurer en public mais rien de bien grave. Bonne lecture alors ;)

      Supprimer
  2. Ca fait un moment que ce livre me donne envie à force de voir des critiques positives!! :)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai pas mal décroché vers le milieu du livre mais le reste est passé tout seul ! Avec du recul j'ai trouvé plusieurs points négatifs à l'histoire mais elle reste touchante et révoltante à certains moments ce qui était les buts principaux du roman.

    RépondreSupprimer