21 février 2014

Bilbo le Hobbit - JRR Tolkien

« Rien ne vaut la recherche lorsqu'on veut trouver quelque chose. »

Titre original : The Hobbit
Auteur : JRR Tolkien
Editeur : Le Livre de Poche
Nombre de pages : 380
6€

sumé :
Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible et sans histoire. Son quotidien est bouleversé un beau jour, lorsque Gandalf le magicien et treize nains barbus l'entraînent dans un voyage périlleux. C'est le début d'une fantastique quête au trésor semée d'embûches et d'épreuves, qui mènera Bilbo jusqu'à la Montagne Soliatire gardée par le dragon Smaug...

Mon avis :
Bilbo, tranquille hobbit vivant dans la Comté va voir sa vie basculer lorsque 13 nains et 1 magicien vont débarquer chez lui et l'emmener dans une quête périlleuse aux confins de la Terre du Milieu. Il y a quelques années déjà, j'avais essayée de lire Le Seigneur des Anneaux sans succès mais j'avais beaucoup aimé les films et l'univers rencontré. Ce week-end, j'ai vu le premier hobbit en film et j'ai craqué, enchaînant avec le livre. Je regrette beaucoup de ne pas avoir retenté de lire du Tolkien plus tôt !
Il m'a fallu à peine deux petits jours pour dévorer les aventures de Bilbo et maintenant, j'en redemande. J'ai été emportée très loin avec ce hobbit malchanceux devenu cambrioleur aguerri. J'avais envie de connaître leur prochaine péripéties, à ses amis nains et lui, et surtout, connaître le fin mot de l'histoire : allez t-il battre Smaug ou pas ? Ils croisent de nombreuses créatures, bonnes ou méchantes, et on se rends compte à chaque fois que l'imagination de Tolkien est sans fin. Ses pauvres personnages sont maltraités de bout en bout dans des situations complètement rocambolesques. Ça en devient addictif, on sait qu'ils vont encore être malchanceux mais en même temps, on veut savoir comment il s'en sortent. Ajoutez-y les dialogues sont souvent cocasses et vous êtes bons pour de bonnes crises de rires durant votre lecture.
On s'attache très vite à Bilbo qui est l'alter-égo du lecteur, l'être pas du tout préparé à ce genre d'aventure mais qui s'y retrouve jeté la tête la première. Ses réflexions deviennent les nôtres, ses peurs et ses espoirs nous ressemblent. Je l'ai beaucoup aimé et j'ai prié jusqu'à la fin pour qu'il rentre entier chez lui, dans son trou de hobbit. En parlant de son retour, l'événement lorsqu'il arrive chez lui m'a fait mourir de rire! J'ai aussi beaucoup aimé les nains qui m'ont attendrie en même qu'ils m'ont énervé. Courageux mais pas trop, braves mais pas au péril de leur vie, ils sont contradictoires dans leurs actes et leurs paroles et pourtant, on veut les voir finir leur quête sains et saufs. J'ai une préférence pour Bombur qui ne fait que rechigner mais que j'ai adoré pour pleins de raisons. J'ai aussi beaucoup aimer réfléchir aux énigmes de Gollum et Bilbo ! Elles font tourner les méninges et je me suis mise à la place de Bilbo qui devait y réfléchir à toute vitesse. Certaines étaient coriaces !
Aujourd'hui, je comprends le « culte » que les gens peuvent vouer à JRR Tolkien. Cet homme à une imagination débordante, que ce soit pour créer des événements ou des créatures toutes plus extraordinaires les unes que les autres. Effrayantes, drôles, sympathiques, majestueuses, c'est tout un univers qui apparaît sous nos yeux émerveillés et on en redemande sans cesse. De plus, cette imagination se ressent dans son écriture, qui foisonne de détails, rendant encore plus réels les lieux. J'ai été triste de quitter Bilbo car je suis tombée amoureuse de la Terre du Milieu.

Une super histoire qui fera petits et grands et une bonne introduction à la Terre du Milieu. On a pas envie de quitter ces personnages et on en redemande sans cesse.

1 commentaire: