3 mars 2014

Autre-Monde, tome 2 - Maxime Chattam

« Si les héros existaient bel et bien dans cette réalité, alors leur vie était un enfer. »


Ambre, Tobias et Matt ont quitté l'île Carmichael pour s'enfoncer vers le sud et découvrir les plans de la Reine Malronce, qui veut la perte des Pans. Au terme d'une multitude d'aventures, ce qu'ils vont trouver va tout changer.
Disons le tout de suite, ce livre ne m'a pas charmé plus que ça. Déjà, j'avais été assez dubitative en finissant le tome 1 et ce tome là confirme mes premières impressions. Autre-Monde ne me fascine pas plus que ça. C'est vrai que j'aime beaucoup l'idée d'une nature qui reprend le dessus sur l'homme et découvrir de nouveaux paysages m'a plu mais ça s'est arrêté là. Je n'arrive pas à trouver ça crédible. Vous allez me dire que c'est du post-apocalyptique et que c'est pas fait pour mais en fait, si. J'ai trouvé de nombreux moments tirés par les cheveux, des explication légèrement sans dessus-dessous et des retournements de situation qui ne m'ont pas plus intéressés que ça... J'en suis arrivée au point que je voulais finir le livre juste pour l'avoir fini et pas parce qu'il m'intéressait. La seule chose qui m'a poussé à le lire est l'introduction qui a titillé ma curiosité mais après avoir découvert qui était qui, là, aussi, ça a fait pschiit...
J'ai trouvé que Matt était un crétin fini incapable de rester calme et assez stupide pour se foutre à chaque fois dans les situations les plus idiotes possibles. Ça m'a vite exaspéré et ma lecture n'en a été que plus fastidieuse. Par contre, j'ai beaucoup aimé Tobias et Ambre que j'ai trouvé plus terre-à-terre et plus conscients des enjeux de leur quête. Ils rencontrent de nombreux Pans dont le peuple Gaïa qui lui, m'a beaucoup intéressé. Cette idée que les faibles deviennent les plus fort m'a plu même si, à mes yeux, ça a été mal exploité. De plus, le fait est que le Raupéroden me laisse de marbre. Il est là pour effrayer, pour faire monter la tension chez le lecteur mais il a été sans effet sur moi. Lors de ses apparitions, je n'ai pas ressenti de frissons, aucune sueur, aucun « Vont-ils lui échapper ? », juste rien.

Un livre qui ne m'a pas plus intéressé que ça malgré un univers bien imaginé. Je ne sais pas si je continuerais avec le tome 3...

Autre Monde, tome 2 : Malronce, Maxime Chattam. Albin Michel (2009). 407 pages. 20€.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire