31 mars 2014

Le lit d'Aliénor - Mireille Calmel

« J'avais toujours exécré ces prélats trop riches qui priaient pour la miséricorde d'un peuple mourant de faim, entre deux bouchées de mets surabondants dont un seul eût suffit pour nourrir une famille. »



Loanna de Grimwald, descendante des prêtresse d'Avalon est envoyée aux côtés d'Aliénor d'Aquitaine, future reine de France puis d'Angleterre pour l'aider à mener à bien son destin. Amour, trahison et magie seront au rendez-vous. C'est mon premier roman de Mireille Calmel dont on m'a souvent dit le plus grand bien et je ressors un peu mitigée de cette histoire. Les premières pages m'ont tout de suite emportée mais c'est après que j'ai un peu déchanté. J'ai adoré cette idée de mélanger de la magie, une sorcière attachante à la vie d'Aliénor mais j'aurais aimé que le livre soit plus centré sur elle. Je ne vais pas mentir, j'ai beaucoup aimé Loanna que j'ai trouvé drôle, cynique, magique mais ses histoires d'amour m'ont vite lassé. Les 50 dernières pages m'ont légèrement ennuyée, se concentrant principalement sur l'histoire d'amour entre Loanna et Jaufré. C'était beau, c'était doux et romantique mais tellement lonnnnnng.
J'étais plus intéressée par la vie d'Aliénor et par les manigances de Loanna pour lui faire prendre le tour qu'elle voulait. J'ai été enchantée de sa querelle avec Béatrice de Camplan qui était à claquer mais tellement intéressante pour offrir à l'histoire du punch et des rebondissements. On ne s’ennuie pas souvent en lisant, même si les personnages peuvent paraître niais à certains instants, il y a toujours un événement qui font que les choses accélèrent pour le meilleur... et pour le pire. Ce livre est loin d'être une déception. Pleins de choses sont fantastiques dans ce roman et en particulier, les descriptions. J'ai eu l'impression de me retrouver dans ce Paris puant et putride du XIIe siècle, avec ses ruelles sordides, ses soldats bourrés et ses filles de petites vertus dans les tavernes. Incontestablement, Mireille Calmel s'y connait sur l'époque et le retranscrit bien dans son texte. Ça m'a fait chaud au cœur. Par contre, j'ai doucement rit de certaines erreurs historiques – qui servent au récit bien entendu – mais qui reste drôle pour quelqu'un qui connait la réalité.
Les personnages aussi sont fantastiquement bien retranscrits. J'ai retrouvé la Aliénor des mythes, celle qui tient tête à son mari et qui reste une femme libre malgré le mariage, la Aliénor qui me fascine. J'ai aussi re(découvert) le roi-moine, Louis VII qui m'a doucement fait rire avec sa piété trop présente. J'ai aussi beaucoup aimé retrouver l'atmosphère de complot perpétuel tellement présent dans les cours royales. Épineux et fascinant, on suit avec délice les affres des protagonistes qui se débattent contre des chimères, réelles ou imaginaires. C'est aussi une véritable diatribe contre les religions qui mettent des gens dans des cases et se font la guerre pour des Dieux qui s'en fichent. Voir cette époque d'une personne qui croit encore aux anciennes croyances druidiques permet de rendre compte de l'ampleur des croyances de l'époque, croyances qui peuvent nous paraître obsolètes aujourd'hui.

J'ai presque tout aimé dans ce roman : ses personnages, son univers retranscrit à merveille, son petit zeste de magie. Le seul point noir serait que je l'aurais voulu plus basé sur l'histoire d'Aliénor que sur les déboires de Loanna.

Le lit d'Aliénor, Mireille Calmel. France Loisirs (2001). 542 pages. 19€.

6 commentaires:

  1. J'avais bien aimé La Reine de Lumière, peut-être ces romans pourraient me plaire, je ne sais pas... :) Le truc, avec Calmel, c'est qu'elle écrit de l'historique donc forcément, ça m'interpelle mais j'avoue que le côté fantasy me gêne un peu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le côté fantasy est pas si gênant que ça, il offre un petit côté original au roman mais celui-là se concentre trop peu sur Aliénor elle-même...

      Supprimer
  2. Je crois que ma mère les a lus, je vais peut être lui piquer^^ Belle chronique en tout cas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tente ta chance, il te plaira peut-être plus qu'à moi ^^

      Supprimer
  3. j'ai adoré lors de sa sortie, pas la suite j'ai été parfois déçue, ce fut le cas avec lady pirate, j'envisage de relire le chant des sorcières

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le seul que j'ai lu pour l'instant mais j'avoue que certains de ses autres titres me tentent aussi :)

      Supprimer