30 avril 2014

Les vies parallèles de Greta Wells - Andrew Sean Greer

« Qu'il faille à tout prix préserver l'amour, révèle la folie de ce qui en est le centre. »


La couverture m'avait tapé dans l'œil à sa sortie en librairie, avec ces trois tenues féminines sur des portants. J'en attendais rien de particulier et j'ai été drôlement surprise par ce joli roman.
On suit Greta qui, après le décès de son frère jumeau, se fait prescrire ces électrochocs pour s'en remettre. A chaque séance, elle se retrouve catapultée dans une autre époque, y découvrant d'autres versions de sa vie. J'ai suivi avec délice ses histoires à ces trois époques différentes (1918, 1941,1985), les changements qu'elle y trouve et les modifications qu'elle tente d'y apporter. J'ai aimé la façon dont l'auteur a traité le voyage dans le temps, la façon dont il se produit et la question lancinante : est-ce la réalité ou juste le fruit de son imagination ?
Greta est touchante dans sa douleur mais aussi dans ses naïves tentatives de changer le cours de choses dans des époques qui ne sont pas les siennes. Je me suis beaucoup attachée à elle et je voulais savoir quel serait son choix final. Qui finalement, ne m'a du tout déçue. J'aurais aimé avoir la vision des autres Greta, pour voir comment elles vivaient leur saut dans le temps, elles aussi.
Les personnages qui jalonnent leurs vies restent les mêmes tout en étant complètement différents : son frère Félix dans le placard à une époque et sorti de là à une autre, Nathan amoureux ou plus du tout et Ruth, qui reste égale à elle-même quelque soit l'année. J'ai beaucoup beaucoup aimé Ruth que j'ai trouvé fantastique dans sa fantaisie et qui m'a beaucoup fait rire par son ouverture d'esprit. Par contre, lors des premiers chapitres, j'ai eu quelques difficultés à faire la différence entre les différentes versions de chaque personnes. Toujours les mêmes et pourtant, toujours très différents.
Je crois que je les accumulent en ce moment mais là encore, l'auteur laisse une place intéressante aux questionnements sur la femme dans le foyer à différentes époques. Il offre aussi une porte ouverte à la réflexion sur la place des familles des pays de l'Axe lors des deux guerres mondiales. Comment les membres, surtout masculins, le vivaient-il ?

Ce livre est une petite douceur sucrée doté d'un personnage principal attachant. Une grande réussite pour cet auteur que je ne connaissais pas du tout.

The Impossible Lives of Greta Wells, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Hélène Papot, Andrew Sean Greer. Editions de l'Olivier (2014). 306 pages. 22€.

3 commentaires:

  1. Le résumé me plait énormément, je ne connaissais pas du tout ce livre, merci pour la découverte!

    RépondreSupprimer
  2. De rien :3 Si tu le lis un jour, j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi !

    RépondreSupprimer