27 août 2014

Un secret du docteur Freud - Eliette Abécassis

« L'ultime fondement des religions était imputable [...] à la détresse infantile de l'homme. Dieu était souvent le représentant du père ou de l'instance tutélaire. »



Eliette Abécassis est une auteure qui m'intriguait beaucoup à la sortie de son Palimpseste d'Archimède l'année dernière alors, lorsque j'ai trouvé ce roman dans ma sélection de la Rentrée Littéraire, je me suis attendue à un petit trésor. J'en ressors au contraire déçue...
Nous sommes en 1938, l'Allemagne vient d'envahir l'Autriche et le docteur Freud est menacé par l'antisémitisme grandissant. Il n'a plus le choix, il doit fuir en Angleterre mais avant, il veut récupérer des lettres cachant un terrible secret. Le synopsis est bon, il titille le lecteur mais pour moi, il a été comme un ballon qui se dégonfle trop vite. La raison est que je connaissait déjà l'issue du livre, si Freud allait réussir ou non à fuir. A partir de là, difficile de trouver les rebondissements palpitants...
Excepté ce petit désagrément, j'ai quand même apprécié ma lecture, en particulier d'y voir le psychanalyste se faire psychanalyser aussi bien par son entourage que par l'auteure elle-même. Elle est allée chercher dans l'âme et les secrets de son personnage, lui offrant une profondeur que j'ai rarement vu dans de tels romans. Un point qui m'a fait tilter, c'est de voir un personnage si profond et des théories psychanalytiques analysées aussi superficiellement.
L'autre point important du roman est le secret des lettres. L'auteur est douée pour ne laisser aucun indice s'échapper mais j'ai pas du tout été prise dans le jeu. Ce secret m'indifférait au plus haut point durant ma lecture bien que j'ai essayée de relancer la sauce, sans succès. Même la résolution du secret ne m'a rien fait, je n'ai même pas vraiment compris pourquoi c'était un secret. Qu'est-ce que l'auteur à tenté de montrer ? La place de la culpabilité dans la vie d'un homme ? Je ne comprends même pas pourquoi il devrait culpabiliser pour ça...

Un roman dont j'attendais beaucoup mais sur lequel je reste complètement sur ma fin. Ni l'intrigue de départ, ni le secret enfoui ne m'ont donné de frissons. Une déception pour cette auteure que je rêvais de découvrir.

Un secret du docteur Freud, Eliette Abécassis. Albin Michel (2014). 193 pages. 18€.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire