14 septembre 2014

Qui es-tu Alaska ? - John Green

« On passe sa vie coincé dans le labyrinthe à essayer d'en sortir, en se régalant à l'avance de cette perspective. Et rêver de l'avenir permet de continuer, sauf qu'on en passe jamais à la réalisation. On se sert de l'avenir pour échapper au présent. »


Aujourd'hui, je vais vous parler d'un auteur très connu, John Green, pour un de ses romans plus modeste : Qui es-tu Alaska ? J'étais enthousiaste à l'idée de lire ce roman, ayant adoré Nos étoiles contraires l'année dernière mais... ce roman ne fut pas aussi fantastique que le premier.
Encore une fois, à travers, cette fois, l'histoire de Miles et de cette mystérieuse Alaska dans le pensionnat de Culver Creek, John Green nous conte une superbe histoire sur l'adolescence, ses déboires, ses peurs et ses doutes. C'est aussi une formidable histoire sur les difficultés qu'il y a de passer à l'âge adulte.
J'ai ri avec Miles, – et de Miles – j'ai eu quelques fois le cœur serré mais rien de bien transcendant. Dès la première dizaine de pages, j'avais compris le pourquoi du comment et surtout, ce qui allait arriver à Alaska. C'est bête, ça m'a fait perdre tout le « suspense » de ce roman. Puis après, j'ai été très peu emballée par la recherche du « pourquoi » de toute cette histoire.
Pourtant, ce n'est pas une mauvaise lecture. C'est beau, c'est bien écrit, on s'attache aux personnages qui ont tous leurs qualités et leurs défauts. On suit les blagues de ces jeunes avec amusement et on se dit qu'on aurait bien aimé les faire quand on était au lycée. John Green est un merveilleux auteur, ça ne fait aucun doute, mais je pense que j'aurais du lire ce roman avant Nos étoiles contraires, pour ne pas en attendre trop.

Un beau roman sur l'adolescence et la difficulté de grandir mais qui n'a pas la même saveur que Nos étoiles contraires. A lire avant ce dernier pour le savourer jusqu'au dernier mot !

Looking for Alaska, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Catherine Gilbert, John Green.  Gallimard (2011). 362 pages. 16€.

4 commentaires:

  1. Dommage que tu n'ai pas autant apprécié que The Fault in our stars, ça a été mon coup de coeur John Greenesque pour ma part :3

    RépondreSupprimer
  2. Moi je ne m'attendais pas au retournement de situation, du coup j'me suis prise une gifle en pleine tête. Malgré cet effet de surprise, il est clair que j'ai moins adhéré qu'à Nos étoiles contraires. J'ai trouvé ces ados trop... têtes à claques je crois...

    RépondreSupprimer
  3. Je m'attendais à quelque chose d'un peu plus émouvant, je m'attendais par exemple à verser une petite larme mais ça n'a pas été le cas :( N'empêche dans l'ensemble c'est un livre qui m'a bien plu :)

    RépondreSupprimer
  4. A vrai dire quand je l'ai lu et ça fait très très longtemps je pensais trouver autre chose de plus transcendant malheureusement ce ne fut pas le cas et je n'ai pas trouvé d'intéret à lire ce roman. Il m'a particulièrement déçu car je n'ai pas compris certains choix de l'auteur.

    RépondreSupprimer