2 novembre 2014

Les Débutantes - J. Courtney Sullivan

« Toute femme a besoin d'un jardin secret. [...] Le monde est ainsi fait que la vie des femmes devient l'affaire de tous ; il faut se faire un coin juste pour soi. »


Pour cette première chronique du mois de novembre, je vais vous parler d'un bon roman pour jeunes adultes : Les Débutantes de J. Courtney Sullivan. Véritable roman d'apprentissage, on suit l'histoire de quatre jeunes filles que tout oppose – Bree, Célia, April et Sally – voisines de chambrées à l'Université féminine de Massachusetts. Entre passé et présent, J. Courtney Sullivan raconte l'amitié de ces quatre filles lors du passage à l'âge adulte.
Il y a Bree, l'archétype même de l'ancienne pompom girl du lycée, April, féministe jusqu'au bout de ses dreads, Sally qui vient de perdre sa mère et Célia, la gentille fille qui veut devenir médecin. Il est vrai que les personnages paraissent caricaturaux mais ils restent bien exploités par l'auteur. Tout tourne autour de leur incroyable amitié, de ces quatre filles que tout oppose. On se lit à elles et lorsque l'une disparaît, on perds nous aussi une amie. Ce roman est comme un long fleuve tranquille qui, d'un coup, finit sur un barrage. Alternant les points de vue au fil des chapitres, on suit de façon désordonnée leur amitié, leurs joies et leurs peines à l'Université puis dans les quatre années suivantes. J'ai aimé suivre leurs parcours, voir leur amitié se renforce au fil des ans. Ce changement de locuteur à chaque chapitre et cette façon de raconter cette histoire sans chronologie m'a beaucoup plu parce qu'il offre une vision nouvelle de chaque filles. On ne voit jamais nos amies de la même façon que d'autres et c'est intéressant de découvrir leurs défauts et leurs qualités selon plusieurs points de vue.
En plus d'un roman sur l'amitié féminine, c'est aussi une histoire sur le féminisme au XXIe siècle. Ses visages, ses formes et surtout, celles qui s'en préoccupe. Sans en faire un plaidoyer féministe, l'auteur insère des idées et des théories tout au long du roman, dans des conversations, des pensées, idées et théories qui offrent des bases de réflexion au lecteur. Par contre, je trouve la fin bien trop abrupte à mon goût. Un événement majeur arrive dans les deux dernières pages et hop, finit à la revoyure. J'aurais aimé connaître les réactions des filles à ce dernier mais rien, l'histoire s'arrête là. C'est dommage, on finit avec une petite déception alors que tout le roman est fantastique.

Massachusetts
C'est un roman tendre sur quatre drôles de jeunes femmes que tout oppose mais qui vont s'aimer par dessus tout. Des personnages un peut caricaturaux et très ressemblant aux Quatre filles et un jean d'Ann Brashares mais sans tomber dans la copie pure. J. Courtney Sullivan a su se réapproprier le thème de l'amitié féminine avec brio tout en offrant de bonnes bases réflexives sur ce que c'est qu'être féministe aujourd'hui.


Commencement, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Frédéric Collay et Anne-Laure Paulmont, J. Courtney Sullivan. Le Livre de Poche (2013). 543 pages. 8,30€.

7 commentaires:

  1. Je voulais me l'acheter lorsqu'il était en grand format, ensuite j'attendais le poche maintenant, je n'ai aucune excuse mais je vais quand même encore attendre ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as plus d'excuse là. Après si tu veux, je peux te l'envoyer en livre voyageur (et voir si plusieurs sont intéressés par celui-ci tiens !)

      Supprimer
  2. Ca fait longtemps que je veux le lire… il faut absolument que je passe le pas.

    RépondreSupprimer
  3. Voilà un livre qui est sur mes étagères depuis quelques mois et qui ne va plus y rester très longtemps grâce à toi ! Je viens de découvrir ton blog via Livraddict.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que ma chronique t'ai donné envie de le sortir de ta PAL, c'est le but du jeu ahah \o/

      Supprimer
  4. Voilà un livre qui est sur mes étagères depuis quelques mois et qui ne va plus y rester très longtemps grâce à toi ! Je viens de découvrir ton blog via Livraddict.

    RépondreSupprimer