22 décembre 2014

Un petit homme de dos - Richard Morgiève


« Et ne vous étonnez plus, ces lumières mystérieuses qui embrasent parfois le ciel lorsque vous le contemplez certains jours de doute ou de détresse, c'est tout simplement un je t'aime que quelqu'un, quelque part, vous envoie. »



En ce début de semaine, ma chronique portera sur un ouvrage conseillé par ma maître d'apprentissage car l'auteur en question est un client régulier de la librairie.
Dans cet ouvrage autobiographique, l'auteur nous conte l'histoire d'amour de ses parents, de leur rencontre en 1942 dans un petit village français à leur décès, trente ans plus tard. Spontanément, je ne me serais jamais tourné vers un livre pareil alors que j'ai passé un super moment de lecture. Son père est un entoulourpeur de première, passant d'une « arnaque » à l'autre comme on change de chemise. On pourrait être exaspéré par un homme pareil mais l'écriture de son fils est rempli d'un tel amour pour lui qu'on est pris d'affection pour lui.
On ressent de l'amour tout au long de ces pages, on sent que l'auteur n'a pas écrit ce livre au hasard, qu'il avait besoin de le faire comme si il n'avait jamais pu leur dire à quel point il les aimaient et qu'il se rattrapait avec cet ouvrage. C'est d'une grande tristesse mais plein d'espoir aussi. L’écriture en elle-même est très singulière, on passe d'un langage familier à un plus soutenu au grès des personnages, des événements, rendant la lecture pleine de rebondissement. De plus, on met du temps à comprendre que Mietta est l'auteur, qui parle donc de lui à la troisième personne du singulier et que c'est comme si il parlait au lecteur, qu'il lui murmure cette histoire dans le creux de l'oreille.

Un très beau roman où Richard Morgiève nous raconte l'histoire de ses parents, leur rencontre, leur vie puis leur mort dans une langue qui peut déconcerter mais qui prends tout son sens au fil des pages. On ressent vraiment l'amour que celui-ci leur portaient.

Un petit homme de dos, Richard Morgiève. Joëlle Losfeld (2006). 248 pages. 15€.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire