12 janvier 2015

La Trilogie de l'Empire, tome 2 : Pair de l'Empire - Raymond E. Feist & Janny Wurts

« Les gens du peuple ne sont jamais concernés par les affaires des puissants, à moins qu'ils aient le malheur de se trouver sur leur chemin. Alors, ils meurent. Sinon, leurs vies continuent, chaque jour de travail ressemblant au précédent. »


Deuxième tome de la Trilogie de l'Empire, Pair de l'Empire est un roman de fantasy assez atypique car, pour une fois, il se déroule dans un univers médiéval japonais et non européen. Et que le personnage principal est une FEMME. Sortez les cotillons, s'il vous plaît.
Deuxième tome veut donc dire qu'il y en a un premier, que j'ai chroniqué l'année dernière juste ici. Un deuxième tome à la hauteur du premier, un deuxième tome qui m'a de nouveau emporté sur Kelewan pour mon plus grand plaisir. On y retrouve tous les personnages qu'on a aimé dans le premier tome, et pleins de nouveaux aussi. Un deuxième tome dit aussi « suite du premier ». Les aventures de Mara recommence quelques semaines après la fin du premier, après sa victoire face au Minwanabi, qui avaient tentés de la détruire mais dont elle a déjoué les pièges avec brio. Cette fois-ci, l'intrigue prend plus d'ampleur et ce n'est plus seulement sa maison qu'elle va devoir sauver, mais c'est tout Kelewan qui est en danger.
Un deuxième tome mené tambour battant, avec Kevin, l'esclave personnel de Mara, venant de Midkemia, qui met un peu de peps dans ces coutumes et traditions sèches comme un coup de trique. Quelques bons rires fuseront à certaines répliques, lancées avec justesse et touchant les points de contradiction de la culture kelewan. Une histoire d'amour, une VRAIE, mais qui ne prends pas toute la place. Une histoire d'amour crédible, avec ses hauts et ses bas qui fait chaud au cœur. Un deuxième tome fantastique même si le suspense est malheureusement gâché par 1) le titre 2) le fait qu'il existe un troisième tome. Bref, on sait directement qu'elle va pas mourir tout de suite mais ce tome reste passionnant de bout en bout. 600 pages qui tiennent le lecteur en haleine.

Un deuxième tome de haute voltige qui tient le lecteur en haleine de bout en bout, sans temps mort. Si, à la fin, vous ne ressentez pas l'envie intenable de commencer le troisième tome sur le champs, je ne sais pas quoi vous dire. Vous êtes fous. Je n'ai pas craqué parce que je veux profiter encore un peu de ces personnages que j'aime tellement. Bref, une première lecture 2015 que j'ai adoré !

Riftwar : Kelewan, book 2 : Servant of the Empire, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Anne Vétillard, Raymond E. Feist et Jany Wurts. Bragelonne (2012). 900 pages. 21€.

1 commentaire:

  1. Lue il y a quelques années déjà. Cette trilogie fait partie de mes premières lectures de fantasy. J'avais bien aimé, ça se lit très bien. Mais je n'avais pas été plus marquée que ça ceci dit.

    RépondreSupprimer