11 janvier 2016

C'est lundi, que lisez vous ? #1


Commençons cette année 2016 comme il faut en essayant d'instaurer l'ordre et la sécurité par ici. Je rejoins le C'est lundi, que lisez-vous ? adapté en français par Galleane.

Qu'ai-je lu la semaine passée ?
Après de grosses semaines de creux fin 2015, j"ai repris du poil de la bête avec plusieurs romans et bande dessinée lues.
Le manuscrit Hopkins, R. C. Sherriff : Un SP offert par Master Piou aka le libraire de Scylla dans le cadre d'un de mes cours. Un post-apocalyptique qui m'a divertie, fait rire et un peu flipper aussi. En plus, y'a pleins de poules dedans.
Une chambre à soi, Virginia Woolf : Un des plus intéressant discours de Virginia sur la place des femmes dans le roman, tenu à Oxford en 1928. Une remise en perspective de l'évolution des moeurs anglaises racontée par une des grandes féministes du début du siècle.


La fille maudite du Capitaine Pirate, Jeremy Bastian : Une histoire une peu décousue, étrange mais un graphisme superbe. J'attends la suite avec une petite impatience.
Auschwitz, Paul Croci : Cette bd traîne dans ma PAL depuis des années, et j'ai enfin pu mettre le nez dedans. Un graphisme en noir&blanc, des dessins très épurés pour une histoire déchirante. On se prend une vraie claque. Ne pas oublier de lire l'interview du dessinateur en fin.
Murs Murs : La vie plus forte que les barreaux, Tignous : Acheté pour faire un cadeau, je vais en fait le garder pour moi. Un témoignage plein d'humanité, avec des anecdotes drôles, d'autres plus terribles mais toujours sans jugement. Une petit bijou, j'en suis tombée amoureuse.

Que lis-je en ce moment ?
Un roman, un seul parce que c'est le seul pas fini de ma semaine passée !
Au temps du roi Edouard, Vita Sackville-West : Parce qu'on ne peut pas lire Virginia Woolf sans continuer par Vita Sackville-West. Une satire sociale de l'aristocratie anglaise du début du XXe tout en nuance. ça me plaît bien.

Que vais-je lire après ?
Je ne veux plus me poser d'obligations de lectures - de toute façon ma patronne ne m'en pose pas - mais je vais quand même lire un SP.
Corps conducteurs, Sean Michaels : Une nouveauté Rivages qui se déroule dans les années folles. ça a l'air décalé et drôle. On verra bien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire